Histoire du Systema

Les premières traces d'arts martiaux russes datent du 10 ème siècle. 

 

Tout au long de son histoire, la Russie a dû repousser des envahisseurs du nord, du sud, de l’est et de l’ouest, chacun de ces envahisseurs apportant avec lui son style de combat propre et ses armes. Les combats eurent lieu sur bon nombre de terrain différents, par des hivers glacés comme des étés torrides, les soldats russes étant souvent en sous-nombre face à leurs ennemis. Etant donné ces différents facteurs, les combattants russes développèrent un style combinant un esprit guerrier fort avec des techniques extrêmement innovantes et polyvalentes, qui étaient à la fois pratiques et très efficaces et ce contre tout type d’ennemi dans toutes les circonstances. Le style était naturel et libre tout en ayant aucunes règles strictes, structure rigide ou limitations (autre que morales). Toutes les tactiques ont été basées sur les réactions instinctives, la force et les caractéristiques de chaque individu et ont été conçues pour être apprise rapidement.

 

Lorsque les communistes arrivèrent au pouvoir en 1917, ils supprimèrent toutes les traditions nationales et ceux qui pratiquaient encore cet ancien style de combat pouvaient être sévèrement punis. Cependant, les autorités réalisèrent assez rapidement le potentiel dévastateur de ce système de combat et ils le réservèrent à certaines de leurs troupes d’élites.



Philosophie du Systema

En Systema, c'est la synergie de trois éléments qui constitue un VRAI GUERRIER - Aptitude au Combat, Esprit Fort et Corps Sain.

Le corps doit être libre de tension, endurant, flexible et capable de mouvements naturels et explosifs.

L'esprit ou le l'état psychologique doit être calme et libre de colère, d'énervement, de peur, d'auto-apitoiement, d'illusion et d'orgueil. 

L'aptitude au combat se traduit par des mouvements à la fois puissants et précis, instantanés et économiques, spontanés, subtiles et diversifiés.

 

Il y a une raison pour laquelle l'art martial russe est appelé le SYSTEME. Il s'agit d'un ensemble complet de concepts et d'exercices qui améliorent notre qualité de vie. En l'occurrence, acquérir des compétences martiales est une manière d'améliorer le fonctionnement de nos sept systèmes physiologiques et des trois niveaux de notre être: le physique, le psychique et le spirituel.

 

Le principe essentiel du Systema est la non-destruction. Le but est de vous assurer que votre entraînement et vos attitudes n'endommagent pas votre corps ni votre psyché, ni ceux de vos partenaires. Le Systema est conçu pour créer, construire et renforcer votre corps, votre esprit, votre famille et votre pays.

 

Le Systema porte également le nom de "poznai sebia" ou "connais-toi toi-même". Qu'est-ce que cela signifie que de se connaître réellement? Ce n'est pas simplement savoir quelles sont nos forces et nos faiblesses; c'est bien, mais c'est assez superficiel. S'entraîner à l'art martial russe est une des manières de voir l'étendue complète de nos limites, de voir combien nous sommes orgueilleux et faibles. Le systema nous permet de développer la véritable force de l'esprit, qui émane de l'humilité et de la vision claire de nos objectifs de vie.

 

Les racines du Systema reposent sur la foi chrétienne orthodoxe russe, la croyance est que tout ce qui nous arrive, bon ou mauvais, a un seul but ultime. C'est de créer les meilleures conditions possibles afin que chacun puisse se comprendre lui-même. S'entraîner correctement en systema poursuit le même objectif, mettre les participants dans les meilleures circonstances pour qu'ils puissent en découvrir autant que possible à propos d'eux-mêmes.

 

Mikhail Ryabko a l’habitude de dire aux débutants « Sois une bonne personne et le reste viendra à toi ».En quelque mots, le systema vous aide à choisir et à suivre le bon chemin.